Général

La température idéale pour vivre chez soi

Le confort thermique est l’un des indispensables de tous les conforts dont l’être humain a besoin pour avoir une vie épanouie dans sa demeure. C’est pour cette raison que le chauffage et la climatisation sont impératifs pour une maison digne de ce nom. Par contre, toutes les pièces d’une maison ne sont pas chauffées à la même température. Une telle diversification est nécessaire parce que d’autres paramètres jouent sur le confort thermique à part la température elle-même. Prenez connaissance de l’essentiel à connaître sur ce sujet au fil du présent article.

Généralités sur le confort thermique

La température idéale pour vivre chez soi est d’une certaine façon la température à laquelle le corps humain ressent un confort thermique optimal. Ce confort thermique est essentiel à l’épanouissement de la vie elle-même et par extension à toutes formes de vie organique.

Le métabolisme du corps humain est un système complexe qui nécessite bon nombre de paramètres extérieurs pour bien fonctionner. La température du corps lui-même et de son environnement direct influent de façon considérable sur son fonctionnement. Il y a un certain équilibre à ne pas rompre. C’est là tout l’intérêt du chauffage, de la climatisation et d’autres dispositifs sanitaires pour les maisons. La température donne une sensation de bien-être.

Les facteurs créant de l’inconfort chez soi

Le confort thermique dans une maison peut être perturbé par plusieurs sources d’inconfort telles que le courant d’air qui crée tout de suite une sensation de froid, l’air sec d’une pièce, la différence de température entre le plancher et le plafond d’une pièce. D’un autre côté, l’activité et les habits de l’occupant à un instant donné peuvent aussi grandement influer sur sa sensation de confort. La sensation de température que quelqu’un qui fait le ménage a n’est pas la même que quelqu’un qui se vautre sur son canapé.

Les températures idéales par pièce

Il ne faut pas oublier que la température moyenne réglementaire dans une maison doit être de 19 °C. Seulement, le confort thermique est quelque chose de très subjectif et relatif. Il dépend de chaque individu mais aussi des contextes spatiaux. En outre, pour réduire votre consommation énergétique, il convient de régler les températures adéquatement pour chaque pièce de la maison.

  • 19– 21 °C pour les pièces de vie : salon – salle à manger
  • 16 °C pour les chambres à coucher
  • 22 °C pour la salle d’eaux
  • 17 °C pour les WC et les entrées

S’il est prévu que vous vous absentiez pour plus de 24 h, il est conseillé de garder les pièces à la température de 12 à 14 °C. Ce conseil est particulièrement pertinent pendant les saisons froides. Il faut faire autrement pendant les périodes estivales et privilégier l’aération et régler la climatisation pour garder le même niveau de confort.

Pour avoir une maison où le confort thermique est réellement agréable à vivre, vous pouvez vous aider par des dispositifs d’autorégulation et de contrôle comme les thermostats connectés. Ceux-ci vous aideront à garder toutes les zones à la température prévue pour elles.