Bardage

Isoler les combles par l’intérieur

Bon nombre de particuliers se lancent dans les travaux d’isolation de combles. Vous aussi, vous envisagez d’isoler vos combles ? Que diriez-vous de miser pour l’isolation par l’intérieur ?

Pourquoi devez-vous isoler vos combles ?

Est-il encore utile de rappeler que la toiture figure parmi les premiers responsables de la déperdition de chaleur dans une habitation ? En isolant vos combles, vous ne pouvez qu’optimiser la performance énergétique de votre logement. Bien entendu, cela optimisera votre confort tout en vous permettant de réaliser de belles économies d’énergie.

Isoler ses combles ? C’est également faire un geste écologique. En effet, puisque vous réduisez votre consommation d’électricité, vous contribuerez à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Et s’il y a un détail qu’il ne faut pas oublier, c’est que des combles isolés augmenteront la valeur de votre logis.

L’avantage de l’isolation par l’intérieur

Comme son nom l’évoque, l’isolation par l’intérieur se réalise à l’intérieur de l’habitat. Envisageable en construction comme en rénovation, cette technique d’isolation est la plus choisie des particuliers. Elle présente bon nombre d’avantages. Moins complexe par rapport à l’isolation par l’extérieur, elle est moins coûteuse également.

Isoler un comble perdu par l’intérieur, comment faire ?

Pour isoler un comble perdu par l’intérieur, il est possible de disposer l’isolant sur ou sous le plancher ou encore entre les solives. Selon votre choix, vous pouvez miser pour une ou deux couches d’isolant. Concernant l’isolant, plusieurs options s’offrent à vous : panneaux de polystyrène, polyuréthane, laine minérale en rouleaux, en panneaux ou en vrac soufflée, etc.

Et que devez-vous faire si un isolant a été déjà posé dans vos combles ? Si l’isolant en question est encore en bon état, vous n’avez pas à l’enlever. Certes, côté isolation thermique, celui-ci n’est plus aussi performant, mais il contribuera à optimiser l’isolation acoustique. En revanche, si l’isolant n’est plus en bon état, la meilleure solution serait de l’enlever complètement.

Et comment isoler un comble habitable par l’intérieur ?

La première étape consiste à visser des suspentes tous les 60 cm sur les chevrons avant, mais aussi après les pannes. Vous devez commencer par les extrémités. Pour fixer facilement les autres suspentes, pensez à tracer un repère avec un cordeau.

Procédez ensuite selon l’isolant de votre choix. Vous devez alors disposer des panneaux ou déroulez vos rouleaux d’isolant sous la toiture. Concernant le rouleau, celui-ci sera découpé selon la longueur de la pente, à laquelle vous ajouterez 20 cm et selon la largeur de votre choix à laquelle vous ajouterez 1cm. Chaque lé pourra ainsi se glisser entre les chevrons.

Vous voulez poser deux couches d’isolant ? Dans ce cas, disposez la première couche entre les chevrons. La deuxième couche quant à elle doit être disposée sous les chevrons.

A l’aide des rosaces fixées aux suspentes, verrouillez après les couches d’isolant. Cela fait, disposez un pare-vapeur sur l’isolant. Celui-ci est à fixer avec une adhésive double face. Limiter la transmission de vapeur d’eau, tel est le rôle de ce film plastique. Prenez note que si vous avez fait le choix d’un isolant synthétique (polystyrène ou polyuréthane), vous n’avez pas à utiliser un pare-vapeur.

Pour terminer, posez la finition intérieure de votre choix : plaque de plâtre, bois, ou autres. Bien entendu, vous devez visser les plaques de plâtre sur les fourrures. Peu importe le matériau choisi, faites les joints avec le plus grand soin.

A retenir

Sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier des aides financières lors de l’isolation de vos combles. Parmi ces aides, citons notamment le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), les primes d’énergie et l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ). Avant de procéder à quoi que ce soit, pensez à vous renseigner davantage sur celle-ci.